La faute des amis de Job et la Choa

fabien
Profile picture for user fabien
lun 24/09/2007 - 23:00

Bonjour,

J'ai entendu dire par certaines personnes que si les juifs allemands avaienté été extérminés c'est parce qu'ils étaient assimilés!
Que pensez vous de ces propos et pensez vous que l'on puisse expliquer de manière rationnelle la shoah car comme le disait le célèbre philosophe Emmanuel Levinas 'il n'existe pas d'explication météphysique de la shoah'? Certains disent que c'est une punition de dieu ou j'ai entendu d'autres dire que les juifs d'espagne avaient souffert lors de l'expulsion en 1490 alors en 1940 ça avait été le tout des juifs est européen de souffrir? Vous serez en plus d'accord avec moi que dire de telles choses n'ont pas de sens puisque les juifs de Salonique qui ont été extérminés venaient d'espagne? J'aimerais avoir votre avis global sur l'ensemble de cette réflexion!

Raoul Spiber
lun 24/04/2017 - 04:22

Tout d`abord je vous invite a consulter le moteur de recherche pour consulter les différentes réponses déjà données, elles sont toutes riches d`enseignement.
Je voudrais présenter à ce propos ce qui me choque, ce qui me met mal à l'aise, j'espère ne choquer personne à mon tour.
Le scandale de la Choa, c`est à dire de la victoire du mal, du désir de puissance et de cruauté des hommes dans sa dimension la plus radicale, secoue ,dérange et choque tout être humain sensible.
Pour le croyant cela pose en plus, un problème métaphysique, une énigme:
comment le Créateur, infiniment bon et tout-puissant a- t’-il pu permettre que cette horreur se réalise ?
Ne sachant faire face à cette terrible question, il se sent, du coup, obligé de défendre Hachem de l`accusation d`injustice, et de cruauté. Il se retrouve piégé dans la "fausse obligation" de justifier D.
Ce qui le choquait profondément au départ, devient justifié à présent: dans sa soif de justification, il est acculé à condamner les victimes, à en faire des coupables afin "d'innocenter " D.ieu.
Les victimes de la Choa seraient coupables, responsables de ceux qui leur est arrivé
Inutile de vous dire combien ce discours est offensant et blessant pour les victimes de la Choa et pour tous ceux qui les ont connus et aimés.
En fait, les victimes de la Choa seraient surtout coupables ... de ne pas avoir partagé les convictions personnelles de notre "juge improvisé" de l`histoire, de D.ieu et des hommes
Selon ses opinions personnelles, il accusera tour à tour les victimes de la Choa:
- d`avoir été sionistes et de ne pas avoir voulu attendre la venue du Messie .
- d`avoir été antisionistes et d'avoir empêché la renaissance du peuple juif sur sa Terre
- de s' être assimilés et d'avoir voulu se fondre parmi les nations, en trahissant ainsi la Torah.
- si ce "juge" n'est pas pratiquant, il accusera alors les juifs pratiquants de cette époque d'avoir déclenché l`antisémitisme et son déferlement de haine par leur observance trop rigoriste et trop particulariste de la Torah .
Dans cette entreprise folle de la justification de la Choa, le coupable c`est toujours les autres,
En diabolisant le camp opposé, en le rendant du même coup responsable de la Choa on renforcer du même coup le camp idéologique qu`on défend .

Pour ma part, je m`oppose a cette entreprise de justification qui fait la part trop belles aux bourreaux nazis en les déchargeant de leurs crimes au dépens de leurs victimes, qui fait du D. d`Israel H`AS VECHALOM, une sorte de " MOLEH`", une divinité cruelle et vengeresse, qui se sert du nazisme, le mal absolu pour châtier ceux qui ne lui seraient pas suffisamment fidèles...

Je préfère reconnaître humblement que je ne sais pas expliquer l`attitude d`Hachem pendant la Choa.

Le Docteur Oshri m`a rapporte au nom du Rav Oshri, "le Ilouy de Kovno", rescapé d`Auschwitz , (celui qui répondait aux cheelot de ses élèves et autres compagnons d’infortune dans cet enfer terrestre) qu’il disait :
« l`Humanité ayant reçue le libre arbitre- le pouvoir de choisir entre le bien et le mal- se déchirait:
Les juifs étaient en première ligne du combat mondial du bien contre le mal.
Finalement, le camp du bien a miraculeusement vaincu le camp de la haine (mais à quel prix...)
Les victimes de la Choa étaient selon lui en première ligne dans ce combat, ils n`étaient donc en aucune façon des coupables: ils étaient tous d'une manière ou d'une autre des combattants du mal et ils sont morts "al kidoush Hachem" » en sanctifiant le Nom de D.

De façon plus générale ,cette attitude de juge, de procureur, que nous sommes tentés de prendre en voulant "comprendre" la Choa est à mon sens contraire à la Halah'a, à la sagesse de la Torah:
Nos Maîtres nous enseignent que la Torah nous commande de consoler et d`accompagner celui qui souffre mais surtout de ne pas l'accabler .Il ne s'agit pas d'imiter les amis de Job qui, alors qu'il criait son innocence, lui rétorquaient que, puisqu'il souffrait ainsi, c'était donc forcément un châtiment de D. et qu'il le méritait.
'LO TONOU ICH ET AH`IV " Il est interdit "Min Hatorah" d`opprimer son frère, de lui dire: " si tu souffres ainsi c`est que tu le mérites " (MICHNA BABA METSIA 4)
Notre devoir est de soutenir de soigner d`accompagner et de consoler ceux qui souffrent et non d`accuser de condamner d`expliquer pour justifier la souffrance et le crime