Complètement absolu

matsanutella2
Profile picture for user matsanutella2
sam 07/11/2015 - 23:00
Bonsoir
Je suis nouveau
Quelqu'un qui décède immédiatement après Kippour, une fois toutes les fautes pardonnées , ira t il forcément au paradis ? Vu qu'on ne pourra strictement rien lui reprocher , la tora garantissant l'expiation de l'intégralité des fautes ...

--
Question envoyée via l'application iphone
Rav Sam Elikan
mar 10/11/2015 - 18:00
Shalom,

Bienvenue !

Vous trouverez différentes réponses sur le site qui sauront, je l'espère, répondre à votre question.

J'ai moi même souvenir d'avoir répondu à une question similaire, mais n'arrive pas à mettre la main dessus. Vous m'en voyez sincèrement désolé.

Quoi qu'il en soit, nos Sages nous enseignent (TB Yuma 86a-b) que certains péchés reçoivent leur "kapara" (absolution - je n'aime pas ce terme, car la traduction est assez infidèle au sens du terme ici) par la teshouva, d'autres à Kippour, d'autres avec les douleurs et d'aucuns avec la mort ; ces quatre niveaux allant dans un ordre croissant. C'est donc que chacun de ces éléments a un rôle différent et agit/expie différemment.

En outre, la mishna dit (Sanhédrin 10,1) que "tout Israël a une part au monde futur". Le concept de "paradis", tel que vous l'entendez ici me semble un peu différent. A méditer.

Et troisièmement, selon la grande majorité des rabbins, la "récompense future" d'un homme n'est pas liée à son état au moment de son décès, mais à l'ensemble de sa vie, tel que l'écrivent explicitement le Ramban et d'autres (Ramban dans Sha'ar HaGmoul et Drashat Rosh HaShana - cf. aussi Ritva sur TB RH 15a s.v. amar rabbi krospedai; Mishnat Rabbi Aharon I, p. 252; resp. Halah'ot Ketanot II, p. 273; Ra'avad sur hil. teshouva 3,2; resp. Maharam Shick OH §300; etc.)

Cordialement,