Cohen porteuse

NANE
Profile picture for user NANE
dim 10/01/2016 - 23:00

Bonjour
Je souhaite savoir si un enfant né d'une mère porteuse juive COHEN (donneurs père et mère anonymes) est considéré comme juif et peut il porter le nom de COHEN?
Merci de votre réponse

Rav Sam Elikan
jeu 25/02/2016 - 19:44

Shalom,

1) La kehouna va selon le père.
Si le père est Cohen et la mère juive (pas divorcée, convertie, frivole, ou h'alala) l'enfant sera Cohen; sinon - non.
Un enfant - même non juif - peut porter le nom Cohen, mais ne sera pas Cohen (ce qui peut porter à confusion). Il vaut donc mieux éviter. Il y avait d'ailleurs un sénateur aux US, je crois, qui s'appelait Cohen et n'était pas juif...

2) La judéité de l'enfant dépend d'une grande discussion entre les rabbins sur la question : qui est la vraie mère de l'enfant ?

- Certains pensent que la mère donneuse est la mère hilh'atique (Rav S. Goren (HaTzoféh 14 Adar I, 1984); Rav I. Warhaftig (dans revue Teh'oumin n°5, p.268); Rav Y. Ariel (id. n°15, p. 171); Rav Aharon Lichtenstein, etc. cf. Rav Prof. Steinberg, Encyclopédie hilh'atique-médicale, s.v. hafraya col. 133, note 58

- D'autres pensent que cet enfant n'a pas de vrai parent, au niveau hilh'atique (resp. Tzitz Eliezer XV §45; Rav Yehouda Guershouni "Tinoket HaMavh'ena HaRisona BaOlam leOr HaHalah'a" dans la revue Or HaMizrah' n°27 (1979), p. 15)

- D'aucuns pensent que leh'oumra on voit les deux mères (porteuse et donneuse) comme les mères de l'enfant (Rav YD Bleich dans revue Or HaMizrah' n°92, p. 12-14; Prof. Ze'ev Lev, Emek Halah'a II (1989), p. 163-169).

- L'avis majoritaire reste cependant que la mère porteuse est la mère "hilh'atique" (Rav Hershler, Rav Sternbuch, Rav Moshé Soloveitchik, mon maître le Rav Zalman Neh'emia Goldberg; Rav Kilav (Teh'oumin n°5); mon maître le Rav N. E. Rabinovitch (resp. Siah' Nah'oum §101).

C'est donc que cet enfant est juif selon certains mais ne l'est pas selon d'autres. On demandera donc à un beit din de statuer sur son identité.

Cordialement,