M'en sortir

penelope
Profile picture for user penelope
mer 06/04/2016 - 23:00
Bonjour Rav,
Je suis mariée depuis 20 ans. Plus tres heureuse dans mon couple. J'ai fait beaucoup de choses pour le sauver une thérapie, des discussions des actes etc.. Mon mari ne fait pas d'efforts ou pas suffisamment à mes yeux. Je lui dis toujours un jour je te tromperais. Ce jour est arrivé. Je vois je sais que c'est le yetser ara. Je le regarde mais je n'arrive pas à lutter.
Je ne suis qu'un être humain à qui tous ses papillons dans le ventre manquent. Je connais ma punition rester en enfer. Etre interdite à mon mari. (Je pense qu'avant comme il n'y avait pas de contraception, c'était pour connaître le père de l'enfant). Je ne pourrais pas ne plus avoir de rapport avec mon mari.
Ma question est qu'est ce que j'en cours de ne pas divorcer? De ne rien dire à mon mari? Et à continuer à avoir des rapports avec lui?
Matitiaou Schi…
lun 08/08/2016 - 13:50
Shalom,
]e vous donne une reponse qui conjuge ma comprehension en tant que psychologe et une consultation avec un Rav.
Au point de vue de la Hala’ha, vous ne devez ni ne pouvez vous declarer inapte a continuer a avoir des rapports avec votre mari, aussi longtemps que vous restez maries.
La Hala’ha nous prescrit le quoi et comment faire, application de conceptions morales spirituelles et sociales; elle ne traite pas des questions de justice divine (enfer…). Parallelement, je vous conseille de ne pas vous adonner a des suppositions quant aux punitions divines: leurs cles ne sont pas dans les mains ou decisions des hommes. Investissez plutot vos efforts a rechercher la voie, qui repond aux criteres et principes auxquels vous aspirez et/ou que pensez etre ceux de la Hala’ha, de la morale et Emouna juives.

Pour envisager la pousuite de votre union, il me semble important d’acccepter que la decision de la tromperie incombe entierement a celui/celle qui decide d’agir ainsi. Meme si le conjoint a sa part dans l’etat de conflict et d’insatisfaction a l’interieur du couple, il n’est pas responsable du passage a l’acte de la tromperie. Vous ne pourrez entreprendre une voie de changement et/ou reparation que quand vous serez prete a assumer le choix que vous avez fait.

Votre situation de couple semble delicate: vous dites avoir fait de nombreux efforts pour le relancer, le ”sauver”comme vous le dites, y compris mise en garde d’une tromperie: avez vous serieusement developpe entre vous cette menace, ce cri de desespoir ou d’exigence, de manipulation?, un de vous deux a-t-il ete secoue effraye detache desespere par cette eventualite? Aujourd’hui vous ecrivez votre question a la suite d’une decision de poursuivre votre vie de couple sans cette relation parallele? C’est en soi un grand changement, mais insuffisant pour permettre un redemarrage meme s’il comprend des relations intimes regulieres. Pour arriver a une satisfaction personelle et de couple, vous devez faire un travail sur vous ,
Voila une premiere liste des sujets a aborder: Le fait d’une tromperie dans la vie de couple provient et engendre beaucoup de questions/ problemes: il remet en cause la confiance mutuelle qui etait a la base du couple, le principe qui voulait que les problemes conjugaux soient traites et resolus a l’interieur du couple (tant qu’il existe), il exprime un choix entre la fidelite –au prix d’une certain frustration- et la satisfaction personelle, il traduit une attitude quant a certains principes de morale et/ou priorite des besoins satisfaction et plaisir.

La premiere question a laquelle vous devez repondre est: etes vous interessee a preserver votre mariage. Si oui, abordez alors la question: mettre au courant ou pas votre mari. Au point de vue de la Hala’ha, la reponse est negative. Au point de vue de la dynamique de vos relations, la question est plus ambigue: ouvrir le sujet risque de demanteler le couple, le cacher, c’est vivre avec un secret entre vous. Est ce une “bombe a retardement”?, pas forcement, mais une sorte de corps etranger, d’abces dans les relations.
Si vous decidez de pousuivre votre vie de couple, je vous conseille vivement d’entreprendre une therapiepour traiter cet abces; verifiez que le therapeute que vous choisirez soutient le choix que vous aurez fait.

Behatsala’ha
Matitiaou