Transgresser chabbat?

AnnaTat
Profile picture for user AnnaTat
sam 02/07/2016 - 23:00

Kvod Harav,

Actuellement en processus de conversion, il m'a été dit qu'il était important que je transgresse le Shabbat et les Yom Tov. Néanmoins, je trouve plusieurs sources contradictoires sur internet. Quelle est alors la marche à suivre?
Par ailleurs concernant les livres de prière, je dispose du Tehilat Hachem mais je trouve certaines difficultés à retrouver certaines prières essentielles comme le Ch'ma Yisrael qui diffère de mon ancien livre de prière. Hachem m'aide beaucoup dans cette démarche et j'aimerai pouvoir lui rendre par ma pratique, mon comportement et il est très important de m'y retrouver dans les prières essentielles (lever, coucher, Ch'ma Yisrael, offices du Shabbat).
Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire.

Shavoua Tov à tous

Rav Sam Elikan
lun 18/07/2016 - 08:13

Shalom,

Selon de nombreux décisionnaires, il n'y a aucun problème à ce que vous fassiez shabat comme il faut (1).
Et au contraire, il est bon de s'habituer à faire shabat comme il faut, du début à la fin avant la conversion.

Si toutefois, vous voulez être plus strict et prendre en compte l'avis contraire, selon lequel un non-juif n'a pas le droit de faire shabat entièrement, vous pouvez très bien faire quelque chose qu'il est interdit de faire durant shabat à la veille et à la sortie du shabat, ainsi vous n'aurez pas fait shabat entièrement (2).

Toutefois, certains pensent qu'il faut "transgresser" un petit peu shabat (derabanan) jusqu'à la conversion.

Le mieux est de demander au(x) rabbin(s) qui vous accompagne(nt).

Cordialement,

Notes
(1) cf. Rambam, hil. Melah'im 10,10; comm. sur la Mishna Teroumot 3,9; resp. Sadeh HaAretz du Rav A. Meyouh'as (Livourne, 1788), §26 ; cf. aussi resp. Biynan Tzion (Ettlinger) §91 et §126; revue Shomer Tzion HaNe'eman n° 144-146; resp. Semah' Nefesh (Ganin) 14b; Divrei Yehossef (Schwartz, Jérusalem, 1862), §24; resp. Maharam Schick OH 145; H'emdat Israël du Rav d'Ostrova, Ner Mitzva, §58 (p. 113a-114a dans la seconde édition), ainsi que dans son majestueux Keli H'emda, par. Tazria au nom du Rogatchover ; resp. H'elkat Yoav Tanyana, §8; Mah'azeh Avraham §54 (et à la fin du livre p. 184a); Dovev Meisharim (Weidenfeld) §7 et §134; Rav Meshoulam Ratteh, resp. Kol Mevasser §23 (surtout al. 1-5 et al. 11); cf. encore resp. Tashbetz III, §103.

(2) En effet, le jour pour quelqu'un qui n'est pas encore converti va selon le soleil et non pas selon la nuit et les 24 heures se décomptent ainsi différemment. Cette solution a été proposée par le Rav Meir Simh'a HaCohen de Dvinsk, auteur du Or Sameah' et du Mesheh' H'oh'ma.
Le Rav Méïr Shlesinger qui m'a dit que c'est ainsi qu'il instruisait les candidats à la conversion en Europe de l'Est qui venaient le consulter sur la question et c'est également la solution que préconise un de mes rabbanim, le Rav Moshé Ehrenreich, dayan au Beit HaDin leGuyiour en Israël.