Des emails d'activation de comptes sont envoyés à nos utilisateurs. Vérifiez aussi dans votre dossier Spam / Courrier Indésirable ! Si vous n'avez pas reçu de mail contactez-nous à l'aide du lien ci-dessus.
Si notre message se trouve dans le dossier Spam, nous vous serions reconnaissants de le marquer comme "non-spam" (ou autre mention équivalente) afin de nous aider à atteindre les autres utilisateurs de Cheela.

Ils ont raccourci la prière

mick636
Profile picture for user mick636
mar 19/07/2016 - 23:00
80875
oui, merci pour vos explications.

Il reste néanmoins trourblant qu'on interdise une demande personnel pour une guérison dans la Amida (car ça nous attriste le chabbat) mais que l'on permette de la faire à haute voix au moment où l'on sort le sefer de l'arche (avec les autres prières). Ou alors après qu'une personne est montée au sefer.

Pour la parnassa aussi on a le même problème dans les synagogues qui vendent une bénédiction de l'année à roch achana qui est récitée à chaque fois que l'on ouvre le héhal(lundi, jeudi, roch hodech, ... mais aussi chabbat !)

D'autre part, on aurait dû conserver une bénédiction comme honen adaat : en quoi est-ce problématique de demander l'intelligence, la compréhension le jour de chabbat où l'on doit étudier la Torah ! On en a encore plus besoin que les jours de la semaine.
Rav Sam Elikan
jeu 21/07/2016 - 02:00
Shalom,

1. Vous avez raison de souligner le problème. Ce n'est pas évident.
C'est pour cela que dans certaines communautés on ne fait presque aucune demande à shabat (notamment chez Brisk ou comme on peut le voir dans le Sidour du Admour HaZaken de H'abad, etc.), c'est d'ailleurs aussi pour cela que l'on dit dans la prière pour les malades - "shabat hi mi liz'ok".

2. Vous avez raison, c'est pourquoi le BaH' dit que c'est la seule bénédiction que l'on doit finir si on l'a commencé durant shabat.
Quoi qu'il en soit, une fois que nos Sages ont tout enlevé hormis les trois premières et dernières, il n'y avait pas de raison de commencer à faire le tri. Pourquoi ne pas faire alors la bénédiction sur la délivrance, la construction de Jérusalem, etc. - toute demande reste une requête et nos Sages n'ont pas voulu qu'on les dise a priori durant shabat.

Cordialement,