Des emails d'activation de comptes sont envoyés à nos utilisateurs. Vérifiez aussi dans votre dossier Spam / Courrier Indésirable ! Si vous n'avez pas reçu de mail contactez-nous à l'aide du lien ci-dessus.
Si notre message se trouve dans le dossier Spam, nous vous serions reconnaissants de le marquer comme "non-spam" (ou autre mention équivalente) afin de nous aider à atteindre les autres utilisateurs de Cheela.

De l'origine des poux

Mikhael75
Profile picture for user Mikhael75
mar 26/07/2016 - 23:00
Shalom :)

Alors j aimerais comprendre ceci :
Les hommes de sciences affirment que les poux sont le résultat de la fécondation entre la mâle et la femelle mais les Sages qu'ils sont produit par la transpiration et donc qu'ils ne se croissent pas et ne se multiplient pas.

Les questions :
1) Que signifient par transpiration, d ou ils viennent ?
2) Comment les éliminer
Rav Sam Elikan
jeu 28/07/2016 - 06:36
Shalom,

1) Nos Sages se sont basés sur les sciences de l'époque, affirmant que les poux étaient le produit de la transpiration.
En effet, la théorie biologique de la génération spontanée stipulait que le monde inanimé peut faire apparaître de la vie - ainsi on trouve des exemple dans la littérature rabbinique de fruits engendrant des insectes et plus spécifiquement des vers de terre et de souris qui sont mi-souris, mi-poussière...

Toutefois, aujourd'hui les rabbins ne sont plus de cet avis, dès que la science a fixé que ce n'était pas le cas - les rabbins généralement ont accepté le fait que les poux ne proviennent pas de la transpiration (cf. Pah'ad Itzh'ak (Lampronti), s.v. tzeida 21b; cf. Rav Prof. Neriah Guttel, "Hishtanout HaTeva'im BaHalah'a" le chapitre consacré sur la question et toutes les sources).

2) N'ayant jamais eu de poux moi-même je ne peux vous conseiller sur la question... je ne crois donc pas être la bonne adresse pour cela. Je crois que d'habitude on utilise des shampoings et des peignes fins, mais un médecin ou un pharmacien sauront certainement mieux vous renseigner que moi... ;-)

Cordialement,