Faire-part chabbat

mick636
Profile picture for user mick636
dim 21/08/2016 - 23:00

81182
cette histoire de kinian ne me parait pas logique non plus: je rapportais juste ce que j'avais entendu il y a qq années à la synagogue quand qqn s’apprêtait à donner une invitation.

De la même façon que l'on peut retirer le moutzé d'un marteau en l'utilisant pour casser des noix ou ouvrir une noix de coco ou d'une pierre pour casser les pignons, ne suffit il pas de donner une autre utilisation permise chabbat à l'invitation pour lui retirer ce caractère moutzé(par exemple marque page ou l'utiliser comme éventail..) à condition de prévenir la personne à qui on allait la remettre de notre intention ?
D'autre part inviter qqn à un évenement de mitzva( une mila, une bar ou bat mitzva ou un mariage) est aussi une joie qui sera ainsi ressentie le chabbat

Rav Sam Elikan
lun 22/08/2016 - 12:31

Shalom,
Vous avez raison concernant ce problème de mouktzé, sauf qu'il faudrait prévoir cet usage permis dès la veille de shabat, ici l'argument avancé par les rabbanim Yossef est le deuxième que vous donnez - il s'agit d'un repas de "mitzva" et donc ce n'est pas "mouktzé".
Cordialement,