Qui est membre de l'Assemblée de D'ieu ?

Sam947
Profile picture for user Sam947
mar 13/09/2016 - 23:00
Bonjour Rav ,

J'ai une petite question dont je n'arrive pas à trouver la solution .

Il est marqué dans la paracha de cette semaine Ki Tetse " Lo yavo mamezer bikhal Hachem " . De la on en déduit que le mamzer n'est pas dans l'assemblé de D .

Le RAMBAM (Issouré Bia chapitre 15 halakha 7) dit qu'un converti peut se marié avec une mamzeret ( et vis versa ) car le converti ne fais pas partie de l'assemblé de D .


Mais dans la suite de la paracha Ki Tetse il est marqué (Kaf Guimel verset Tet) "Banim achere ivaldou lahem dor chelichi yavo lahem bikhal achem" . Autrement dis que les enfants qui naitront de la troisième génération ( de l'egyptien ou de l"edomite dont on parlais dans le verset juste au dessus ) pourront rentrer dans l'assemblé d'Hachem .

Or cela implique forcément qu'ils se convertissent car s'ils n'étaient pas juif ils ne seraient quoi qu'il arrive pas dans l'assemblé d'Hachem .

J'en déduis d'après ce verset que : Des petits petits enfants d'Egyptien ou d'Edomite qui se convertissent à la troisième génération sont dans l'assemblé de Hachem .

Donc ces convertis font partis de l'assemblé de D .

En espérant avoir été clair

Cordialement
Rav Sam Elikan
mer 14/09/2016 - 07:25
Shalom,

Un/e "mamzer" peut effectivement selon la loi juive se marier avec un/e converti/e.

Pour tout le reste, ce n'est plus d'actualité, puisque Sanh'eriv a "mélangé les Nations" et donc toutes ces lois concernant "Egyptiens", Edomites, Amonites, etc. ne sont plus du tout d'actualité et n'ont aucune retombée pratique.

Toutefois, comme on veut étudier la Torah, alors regardons quelle était la loi à l'époque.

Ce dont la Torah parle (et qui est tranché dans le Shoulh'an Arouh', Even HaEzer, §4) est qu'un Egyptien ou un Edomite qui se serait converti doivent attendre trois générations pour être considérés comme "membres de l'assemblée de D'ieu" (kehal H').
C'est-à-dire qu'un Edomite converti marié à une autre convertie (peu importe quelle provenance), ils auront un enfant "juif Edomite" qui pourra se marier avec un/e autre converti par exemple et cet enfant (3ème généation - petit-enfant du converti Edomite) pourra se marier avec un juif "normal" et sera "membre de l'Assemblée" à part entière.

La question qui se pose alors est la suivante : une "mazeret" peut-elle se marier avec un Edomite/Egyptien de première/deuxième génération.
Il semblerait des propos du Talmud (Kidoushin 74b), du Rambam (Ishout 1,8) et du Shoulh'an Arouh' (EH 4,23) que ce fut tout à fait permis. En effet, ils ne différencient pas les différents convertis qui sont tous permis au "mamzer".

Cordialement,