Des emails d'activation de comptes sont envoyés à nos utilisateurs. Vérifiez aussi dans votre dossier Spam / Courrier Indésirable ! Si vous n'avez pas reçu de mail contactez-nous à l'aide du lien ci-dessus.
Si notre message se trouve dans le dossier Spam, nous vous serions reconnaissants de le marquer comme "non-spam" (ou autre mention équivalente) afin de nous aider à atteindre les autres utilisateurs de Cheela.

Que lire durant la chiva

Jewisheez
Profile picture for user Jewisheez
lun 07/11/2016 - 23:00
Bonsoir,

A-t-on le droit de lire pendant la période de Chiva (7 jours) ?

Merci d'avance.

--
Question envoyée via l'application iphone
Rav Sam Elikan
dim 20/11/2016 - 05:01
Bonjour,

Désolé du temps de réponse...

L'endeuillé est effectivement exempté d'étudier la Torah (car elle réjouit - cf. Ramban et Ritva sur TB Moèd Katan 15), hormis les lois de deuil et les choses qui y sont liées (cf. Kaf HaH'ayim (Sofer), OH 554, s.k.10).

Toutefois, il n'est pas permis pour autant de lire le journal ou des éléments divers permettant une "fuite" de la pensée du deuil, tel que le note le livre "Divrei H'ayim" sur les lois du deuil.

Le Rav Yeh'iel Mih'al Epstein dans son fameux Arouh' HaShoulh'an (YD, fin du siman 384) en déduit qu'il est donc également à l'endeuillé de lire des livres "de connaissances" sur le monde (livres d'histoire, de science, etc.), pour ne pas "s'éloigner" de la pensée du deuil.

Le Rav Ménah'em HaMéïri de Perpignan (1249–1315) écrit cependant (dans son commentaire - Beit HaBeh'ira - sur Moèd Katan 21b) qu'il est permis de lire des propos d'éthique, de "moussar" (morale) et d'appels à l'éveil spirituel, invitant à "refaire notre âme" ("teshouva" - pour reprendre l'expression d'André Néher).

En résumé : à part les lois de deuil et les choses liées à ce sujet, on peut lire des livres d'éveil spirituel et d'éthique.

Puisse D'ieu envoyer réconfort à tous les endeuillés, avec les endeuillés de Sion et Jérusalem.

Cordialement,