Lachon hara, ca use...

ELKES
Profile picture for user ELKES
dim 13/11/2016 - 23:00

Bonjour,

Aurai je des consequences en entendant cela ? (Ex. : comme si je disais du lachon ara ?)

cordialement

Rav Sam Elikan
mer 16/11/2016 - 02:59

Shalom,

Le Roi Salomon nous dit (Mishlei 17,4) : "Le méchant prête attention aux lèvres iniques; l'homme de mensonge écoute la langue malfaisante".
Le Talmud dans Erkhin (15b) nous enseigne ainsi que quiconque reçoit et écoute le "lashon hara", la médisance est comparable à celui qui la dit et que : "en Israël les gens disaient que la médisance tue trois personnes : quiconque l'énonce, quiconque l'écoute et la personne touchée par cette médisance (de laquelle on parle)".
Le Talmud de Jérusalem (Peah 1,1) compare la médisance aux fautes les plus graves !

Si on ne veut pas écouter et qu'on entend par hasard, on n'est pas "coupable", mais il vaut mieux s'éloigner le plus possible de cet endroit, de cette situation et de ne pas y croire, comme dit.

Toutefois, dans la mesure où il y aurait une utilité, notamment dans un cadre éducatif, on pourra néanmoins écouter, comme pour un élève, à condition de ne pas recevoir ces propos comme "vérité ultime" et de rester sceptique face aux propos réducteurs (resp. Vayashev Moshé, p.243).

En outre, si on ne peut pas s'éloigner, le H'afetz H'ayim indique qu'il faudra alors :
1. Déterminer en son cœur de manière certaine de ne pas croire à ces propos.
2. Ne pas profiter de l'écoute de ces propos, ce ne doit pas être agréable.
3. Rester muet et ne pas montrer à ceux qui racontent qu'on acquiesce à leur propos et si l'on peut montrer un désintérêt ou des sourcils froncés, c'est mieux.

Bonne chance !
Cordialement,