Des emails d'activation de comptes sont envoyés à nos utilisateurs. Vérifiez aussi dans votre dossier Spam / Courrier Indésirable ! Si vous n'avez pas reçu de mail contactez-nous à l'aide du lien ci-dessus.
Si notre message se trouve dans le dossier Spam, nous vous serions reconnaissants de le marquer comme "non-spam" (ou autre mention équivalente) afin de nous aider à atteindre les autres utilisateurs de Cheela.

La 1, la 2 ou la 3?

mick636
Profile picture for user mick636
mar 31/01/2017 - 23:00

82248.
j'avais entendu qu'il était préférable de prier seul au bon moment(cad au mieux au nets ou apres) qu'a l'aube, y compris si c'est en miniane. Car nous ne devons pas nous mettre volontairement dans une situation de bédiavad( en s'autorisant à prier entre l'aube et le nets). Est -ce l'avis général?
Dans le cas exposé le problème ne se pose pas car le miniane est dans le bon temps.

Rav Sam Elikan
mer 08/03/2017 - 17:34

Shalom,

C'est une grande discussion.

Pour le Rav Shlomo Kluger (HaAlef Leh'a Shelomo, §47) il vaut mieux prier en minyan avant...
C'est également l'avis du resp. Pri Itzh'ak, §2 - car il y aurait un doute sur le moment exact de "vatikin".
(cf. encore Beour Halah'a sur OH 58,1 et Halih'ot Shelomo (Auerbach) chap. 5, al. 17 - affirmant que cela dépend de l'usage général de prier en miynan au heinetz ou pas).

Le Rav Ovadia Yossef semble soutenir que cela dépend du moment où l'on arrivera le mieux à se concentrer (cf. resp. Yabia Omer OH I, §4, al. 9).

Cependant, son fils, le Rav Itzh'ak Yossef écrit (Yalkout Yossef 89,14) et c'est également l'avis du resp. Avneh Yashpé (XIV, §1), qu'il vaut mieux prier seul au bon moment qu'en minyan avant.

Et ce, à l'opposé de l'avis du Rav Ovadia Adaya (resp. Yaskil Avdi V OH §10, al. 4) et du rav Ben-Tzion Abba Shaoul (resp. Or Letzion II §7, 4) ainsi que du H'azon Ish (rapporté dans Ishei Israël chap. 13, al. 6) soutenant que si l'on n'a pas de minyan plus tard, il vaut mieux prier en minyan plus tôt, bien que ce ne soit pas encore après le "henetz".

Cordialement,