Des emails d'activation de comptes sont envoyés à nos utilisateurs. Vérifiez aussi dans votre dossier Spam / Courrier Indésirable ! Si vous n'avez pas reçu de mail contactez-nous à l'aide du lien ci-dessus.
Si notre message se trouve dans le dossier Spam, nous vous serions reconnaissants de le marquer comme "non-spam" (ou autre mention équivalente) afin de nous aider à atteindre les autres utilisateurs de Cheela.

Longueur d'onde

Lessheart
Profile picture for user Lessheart
sam 11/02/2017 - 23:00

Bonsoir

Je suis un homme de confession juive, je ne pratique pas (pas de téfila, chabat, ...) bien que j'ai eu une éducation traditionnel, mais j'ai fait connaissance d'une femme chomeret neguia dans une synagogue ces derniers jours et depuis nous entretenons plusieurs discutions (exclusivement depuis nos Smartphone).
Nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde au niveau de la religion mais cela ne nous empêche pas de nous apprécier et de nous respecter à notre juste valeur. Je n'éprouve aucun désire ou amour pour cette fille et c'est aussi réciproque de son côté.
Hors il y a un hic, étant donné que nous estimons notre relation à une simple amitié, cela créer le trouble de son côté. On lui a toujours enseigné que l'amitié homme-femme n'existait pas. De mon expérience je peu vous affirmer que c'est possible MAIS je n'exclus pas que dans certaines amitiés naissent d'autres sentiments (d'ou l'interdiction). Le côté frustrant (et la pour le coup ce n'est pas bon), c'est que cette interdiction ambigüe ne nous laisse pas trop le choix. J'ai lus plusieurs choses sur la question dans certain forum judaïque, et jusqu’à maintenant, aucune réponse ne me convient d'ou l'exposé de notre situation. Sachez que mêmes si je pratique peu, je suis très ouvert d'esprit et je suis capable de comprendre des points de vue qui ne sont pas les miens, d'ou cette amitié qui est née entre nous.
De plus, elle cherche un mari religieux de niveau = ou supérieur. Moi en revanche je ne cherche rien du tout et je vis parfaitement bien mon célibat. Ce que je trouve complètement incohérent c'est que d'une amitié simple, voir banal, est née de la frustration. Je peu vous dire que ça me fait une sacrée expérience!
Sachez que pendant un moment j'ai essayé de couper les ponts avec elle en croyant bien faire pour ces valeurs, mais cela à empiré les choses car une vrai amitié c'est installé entre nous et dès lors la frustration c'est accrus.
C'est pour cela que je viens à vous, en espérant avoir une réponse claire sur notre situation car j'estime que se faire souffrir pour un rien pareil est juste INCENSER.
Merci pour votre attention.

Rav David Zenou
dim 26/02/2017 - 09:56

Chalom,
Tout d'abord, aller a la synagogue et rencontrer une femme la bas est une chose tres bien. A priori y rencontrer une femme va dans la continuite de la creation d'un foyer juif.
Je comprend ce que vous dites quand vous precisez que vous n'etes pas encore au stade de vouloir vous engager dans une relation constructive, en vue du mariage. Mais je suppose que la jeune femme que vous avez rencontre est apparemment assez religieuse puisqu'elle ne touche pas les hommes, et donc certainement qu'elle est interessee a creer un foyer juif rapidement.
La question de savoir s'il peut y avoir une veritable amitie entre un homme et une femme qui ne sont pas maries est une question qui traverse les generations depuis toujours. Dans le judaisme on considere qu'un homme et une femme qui passent du temps ensemble (meme via smartphone) se rapprochent intimement de maniere systematique, et donc cela ne peut se faire qu'entre un mari et une femme. D'ailleurs c'est pour cela qu'on fera attention dans les relations hommes/femmes dans le travail ou au jour le jour de rester correct et poli tout en gardant une certaine distance.
Il est possible que la frustration que vous ressentez de vouloir continuer cette relation epistolaire qui est interessante voire agreable est justement le premice de sentiments naissants.
“C'est le temps que tu a perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” Ce qui veut dire que naturellement chez l'Homme le fait de passer du temps avec quelqu'un le rapproche de nous. Donc qund il s'agit de deux personnes de meme sexe cela cree une amitie profonde et quand il s'agit de sexe oppose cela peut creer quelque chose de plus intime. D'ailleurs 'Aimer' est une action et non un fait, c'est a dire une action que l'on fait, autrement dit en l'ecoutant son conjoint , en partageant avec lui, en s'occupant de lui… et inversement ce qui entraine l'amour mutuel.
Il en resulte que la consequence naturelle de votre relation smartponique a de fortes chances de creer d'autres sentiments inevitables.
En prenant en compte tout cela, vous comprenez que le judaisme a tendance a pousser a avoir une relation profonde seulement en vue d'un marriage.
En plus de cela, vous devriez prendre en compte les sentiments confus eprouves par la jeune fille qui apprecie aussi cette relation mais qui l'a voit surement d'un autre oeil.

H.D