Conversation 84500 - Pourquoi tant de complexité ?

kalpa
Vendredi 20 septembre 2019 - 11:03

Chalom Rav Elyakim Simsovic

Dans votre réponse 2821 vous écrivez : « Le Talmud est la tradition de lecture de la Thora par les sages d'Israël. Pour apprendre à lire, quelqu'un doit vous enseigner la forme des lettres, puis la combinaison des lettres en mots et des mots en phrases, ainsi que la correspondance entre les mots et les objets du monde extérieur. De même faut-il acquérir la science qui permet de comprendre ce que la Thora dit dans la forme où elle le dit et de la manière dont elle le dit. »

Traitant de secrets du monde, on conçoit que la kabbala soit peu accessible (et même peut-être déconseillée si on n’a pas le niveau requis). Mais s’agissant de la Thora, écrite par D.ieu pour l’homme ‒ que celui-ci soit érudit ou simple berger ‒, la complexité que vous exposez me déroute. Lorsque je lis la Thora, j’ai plusieurs questions à chaque phrase et je vois bien que seul je n’y arriverais pas. On conçoit qu’il y ait 4 niveaux de compréhension, mais pourquoi dès le premier, l’interprétation et l’accompagnement sont-ils rendus nécessaires par le texte ? Je ne comprends spirituellement pas pourquoi, si le but de D.ieu est d’être compris et entendu, Il a écrit de façon à ne pas l’être.

Merci

Rav Elyakim Simsovic
Vendredi 1 novembre 2019 - 12:01

Bien entendu la lecture première a qussi son sens et l'on a le droit de comprendre et même le devoir de s'imprégner des mots de la Thora même sans explications.

Lorsqu'il s'agit de la compréhension juridique du texte et bien nous sommes tenus  comme l'a écrit le Rav Simsovic au sens que les docteurs de la loi ont donné au texte suivant en cela une tradition qui vient du Sinaï.

Il y auusi des écueils que l'on ne peut éviter sans la tradition, en particulier les anthromorphismes.