Des emails d'activation de comptes sont envoyés à nos utilisateurs. Vérifiez aussi dans votre dossier Spam / Courrier Indésirable ! Si vous n'avez pas reçu de mail contactez-nous à l'aide du lien ci-dessus.
Si notre message se trouve dans le dossier Spam, nous vous serions reconnaissants de le marquer comme "non-spam" (ou autre mention équivalente) afin de nous aider à atteindre les autres utilisateurs de Cheela.

Feter dans le deuil

marine08
Profile picture for user marine08
dim 29/05/2016 - 23:00
Cher Rabbanim,

Merci de prendre le temps de répondre à mes questions.
Je suis actuellement en période de deuil car j'ai perdu mon père.
Je voudrais savoir si j'ai le droit de prendre un bain en sachant que les 30 jours sont passés. D'autre part ma meilleur amie se marie dans quelques semaines si D' veut, est ce que je peux assister à son Mikvé, Chabat Kalah, Chabat Hatan ainsi qu'à un cours de cuisine qu'on organise pour elle avant le mariage sans musiques.
Merci beaucoup

--
Question envoyée via l'application iphone
Rav Sam Elikan
mer 01/06/2016 - 14:41
Shalom,

Nous vous adressons nos plus sincères condoléances.

1) Selon la halah'a, après la shiv'a (sept jours de deuil), on peut tout à fait se laver/doucher/prendre un bain, à l'eau chaude.

Ainsi, le Rav Itzh'ak Yossef, grand-rabbin actuel d'Israël, écrit au nom de son père, le Rav Ovadia Yossef, que l'usage des juifs séfarades est de se doucher avec de l'eau chaude et du savon dès la fin de la shiv'a (7 jours de deuil) - (cf. Yalkout Yossef, p. 181 dans l'éd. de 1989; §18, al. 4, p.362 dans l'éd. 2004).

Toutefois l'usage chez beaucoup d'ashkénaze (cf. Rema sur YD 381,1) est d'attendre pour cela la fin des shloshim (30 jours) de peur d'en venir à se brosser les cheveux (id. 390), ou encore à se les couper (Maharshal, rapporté par le TaZ az s.k. 1) - chose que certains interdisent jusqu'à la fin des shloshim (30 jours). Pourtant, d'autres décisionnaires permettent de se brosser les cheveux... Et donc, selon cela, il n'y aurait pas de raison, selon eux, d'empêcher de se baigner pendant les 30 jours !
Quoi qu'il en soit, l'usage majoritairement répandu (surtout selon ceux qui sont plus stricts) est qu'il est permis de se doucher, à condition que ce ne soit pas à l'eau chaude, pour le plaisir, mais de l'eau tiède.
En outre d'aucuns écrivent qu'une femme mariée qui en ressent le besoin a le droit de se doucher durant les 30 jours (cf. H'oh'mat Adam, Klal 165, 1).

Le mieux est donc d'aller selon votre usage.


2) Assister au Mikveh - aucun problème.
Chabat Kala/H'atan - voyez la 71876
Cours de cuisine - permis.


En espérant entendre de bonnes nouvelles, puisse D'ieu vous consoler parmi les endeuillés de Sion et Jérusalem.

Cordialement,