Kolelman hors la loi?

mick636
Profile picture for user mick636
mer 22/06/2016 - 23:00

80739
David n'était pas le frère de Maimonide mais son demi-frère (sa mère était morte jeune, son père s'était remarié).
Maimonid avait fait ses études de médecine à l'université au Maroc quand il était assez jeune(il entra à 18-20ans). On lui avait d'ailleurs reproché de s'être inscrit sous le nom d'abdala. Il s'était justifié en disant qu'il s'était contenté de traduire en arabe son prénom.

Pourtant c'est seulement à la mort de son frère qu'il travailla comme médecin pour y vivre tout en restant rabbin(il avait refusé d'être payé comme rabbin du Caire disant que Dieu lui avait donné la médecine pour vivre).

Il a commencé à écrire son premier libre a 15ans donc bien avant cette association avec David.

Reste à comprendre comment d'un coté il refusait de vivre de l'étude et de l'autre s'est associé avec son demi frère.
Peut être qu'il a toujours travaillé comme médecin mais juste pour avoir le minimum et c'est seulement quand son demi frère est mort et que les gens lui ont demandé le remboursement de la marchandise perdu qu'il a du travailler plus.

Rav Sam Elikan
sam 25/06/2016 - 13:15

Shalom,

Je ne sais pas d'où vous tirez ces informations ; des grands spécialistes du Rambam m'ont affirmé que celles-ci ne sont absolument pas fiables pour ne pas dire inexactes...

Il est à peu près certain qu'il n'a pas travaillé comme médecin tant que son frère était en vie, d'une part, et, par ailleurs, il s'avère que le Rambam n'aurait jamais étudié la médecine dans une quelconque "université", mais ses connaissances proviendraient des livres qu'il a étudié seul, comme il en témoigne à plusieurs endroits.

Quoi qu'il en soit, ce qui s'est réellement passé, exactement, restera un mystère, et j'avoue que ça n'y change pas grand chose.

Le fait est que le Rambam écrit qu'il est tout à fait permis de vivre de bénéfices d'investissements, pour lui, c'est considéré comme ne pas dépendre la tzedaka et en cela il n'y a aucun problème.

Cordialement,