Des emails d'activation de comptes sont envoyés à nos utilisateurs. Vérifiez aussi dans votre dossier Spam / Courrier Indésirable ! Si vous n'avez pas reçu de mail contactez-nous à l'aide du lien ci-dessus.
Si notre message se trouve dans le dossier Spam, nous vous serions reconnaissants de le marquer comme "non-spam" (ou autre mention équivalente) afin de nous aider à atteindre les autres utilisateurs de Cheela.

Poisson de chabbat

thierry21
Profile picture for user thierry21
sam 05/11/2016 - 23:00

Bonjour pouvez vous me dire si je peux poser un poissons en sauce à chauffer si je le pose sur un plat qui lui est déjà sur la plaque de chabbath depuis vendredi pour qu i, se réchauffe merci

--
Question envoyée via l'application ipad

Nathan Schwob
ven 03/02/2017 - 02:07

Avant de répondre distinguons deux principes différents :
1) "Bichoul" : cuire le Chabbat est une des 39 actions créatrices (travaux) interdites par la Thora. Nous devons répondre à la question : est-ce que réchauffer un plat c'est cuire ?
2) "Mih'zé KiMevachèl" : l'action opérée ressemble à une cuisson, et est interdit par nos sages pour éviter les confusions. Ce principe n'apparait que quand il n'y a pas de "Bichoul" au sens du paragraphe précédent. Pour éviter "Mih'zé KiMevachèl", il suffit de faire un changement apparent, par exemple de mettre un plat sur la plaque de Chabbat, sous la casserole. Le plat sous la casserole ne sert à rien s'il y a "Bichoul".

Quand un aliment solide est cuit, il n'y a plus de "Bichoul", par contre pour les liquides (eau, thé, café, sauces, soupes etc…) il y a une discussion entre les Richonim (décisionnaires d'avant le Choulh'an Aroukh), Cette discussion se répercute dans le Choulh'an Aroukh et puis dans les habitudes pratiques des différentes communautés. Donc pas de problème pour réchauffer le poisson seul. Le problème c'est la sauce et sa température.

Pour les Sépharades, si le liquide est refroidit à moins de 45 degrés (Yad Solédet), il est interdit de le réchauffer parce que c'est considéré comme une cuisson, un Bichoul, au sens du paragraphe 1. Donc si vous êtes sépharades, vous ne pouvez pas réchauffer la sauce, et le plat supplémentaire entre la plaque et la casserole du poisson ne change rien à l'affaire.

Pour les Ashkénazes (et certaines communautés d'Afrique du nord), tant que la sauce est tiède, vous pouvez la réchauffer, il n'y a pas de "Bichoul", mais il faut placer ce fameux plat sur la plaque avant de déposer le poisson en sauce. Pas besoin de le placer avant Chabbat. Si le plat est froid, vous ne pouvez pas réchauffer la sauce, et le plat supplémentaire entre la plaque et la casserole du poisson ne change rien, comme pour les Sépharades.

Dans certaines communautés Yéménites, on suit Maïmonide qui a tranché qu'un liquide cuit peut être réchauffé, même s'il est froid.

Par contre, si vous vous suffisez d'un poisson en sauce servit à mois de 45 degrés (Yad Solédet), vous pouvez mettre votre plat à réchauffer à proximité de la plaque de Chabbat, à une place ou vous avez la certitude que même si le poisson en sauce se réchauffe, il ne dépassera pas Yad Solédet. Ceci pour la majorité des décisionnaires.
Si vous suivez le Rav Ovadia Yossef vous pouvez même déposer votre poisson en sauce sur la plaque de Chabbat, à condition de surveiller sans arrêts que la température de la sauce ne dépassera pas Yad Solédet. Vous n'avez pas besoin de rajouter un plat sous le poisson, parce que le Rav O.Y. pense que la plaque de Chabbat en elle-même sert déjà de changement apparent pour éviter Mih'zé KiMevachèl.

Chabbat Chalom et bon appétit.