Conversation 2905 - Precisions sur le Maasser

Anonyme
Lundi 9 décembre 2002 - 23:00

Chalom Rav,

A qui doit-on donner son "Maasser" (1 dixième de ses revenus); peut-on le donner à une famille en difficulté? Qui a l'obligation de verser le "Maasser" - Y-a-t-il un seuil de revenus minimal à atteindre? J'ai souvent entendu en Israel, que le "Maasser" n'était pas obligatoire , parcequ'il était déjà versé par les citoyens dans leurs impots?

Rav S.D. Botschko
Vendredi 13 décembre 2002 - 23:00

On peut sans doute donner le maasser à une famille en difficulté. C'est une très grande mitsva.
Il y a effectivement des décisionnaires qui pensent que le maaser n'est pas obligatoire. Sur le site, la Rav Zermatti c'est fait l'écho de ces opinions.
Personnellement, je pense qu'il faut suivre l'opinon qui trance que c'est une obligation et vous pourrez retrouver sur le site les sources de ce que j'avance
Mais en tout état de cause, même s'il ne s'agit pas d'une obligation à proprement parler, il ne fait pas de doute que la Tsedaka est un des trois pilliers sur lesquels le monde repose.
En fait, si ce n'est pas une obligation, le mérite de celui qui donne est plus grand encore.
Donner c'est ressembler au Créateur. Lui, en effet, n'a besoin de rien. Il donne sans rien recevoir en retour. L'homme est d'abord un être qui reçoit. Il doit s'efforcer de "ressembler" au Créateur et devenir "un donateur". C'est ce haut niveau qu'atteint celui qui donne de la Tsedaka.
Est quitte du Maasser celui est pauvre et que n'a pas de quoi subvenir à ces besoins.
Certes, cette notion est vague, mais c'est cela l'espace de liberté qui revient à l'homme. A lui de décider, tout étant relatif, s'il est pauvre ou s'il est riche.

Anonyme
Mardi 15 juillet 2003 - 23:00

J'ai une question importante sur le Maasser . Lorsque la Torah demande de prendre 10% du revenu, est-ce que cela s'applique aussi dans les cas suivants:
1. A la suite d'un service, on me donne 20 euros . Dois-je prélever 2 euros . Si oui, dois-je le faire chaque fois si on me donne 20 euros tous les jours .
2. Si par exemple on n'a plus d'argent du tout, c'est-à-dire pas un seul sou à la maison et qu'on doit obligatoirement payer un billet de métro pour se rendre à un endroit important (l'école par exemple). Peut-on alors prendre la monnaie nécessaire dans la boîte de tsédaka dans l'intention de remettre cet arent dès que l'on a de nouveau de l'argent .
Merci d'avance.

Rav David Zenou
Samedi 26 juillet 2003 - 23:00

Chalom,
1. Il faudra donner 10% pour simplifier on le fera une fois par mois et pas chaque jour.
Pas tout les decisionnaires pensent qu'il faut donner 10%, certains pensent moins.
2. On peut emprunter a la tsedaka, il faudra alors mettre dans la tsedaka un papier stipulant precisement la somme emprunte. On s'empressera de rembourser.

Anonyme
Dimanche 3 août 2003 - 23:00

Bonjour,Le maaser concerne 10% de ses revenus au mieux.
Cela inclut il les plus values boursieres si celles ci ne sont pas mon metier mais un loisir?
Les gains eventuels de jeux genre loto sportif?
Enfin l'argent recu lors d'un mariage ou d'une bar mitzva
Merci de me repondre.Votre site est génial

Rav S.D. Botschko
Lundi 4 août 2003 - 23:00

Cela concerne tous les revenus que vous mentionnez.

Anonyme
Jeudi 28 août 2003 - 23:00

bonjour
pouviez vous mexpliquer comment calcul-t-on le maaser ?
est ce le dixieme de notre paye , ou bien seulement le dixieme de de ce qui nous reste lorsque l'on enleve par exemple le loyer , l'assurance , ect ( qui sont des depenses que l'on n'utilise pas ) ?
cest adire par ex.
1500 € - 800 € (loyer) - 50 € (assurance) = 650 €
donc on preleve 65 € de maaser au lieu de 150 €
merci davance

Rav Elyakim Simsovic
Lundi 8 septembre 2003 - 23:00

Loyer et assurances ne sont pas déductibles du maasser.
Les impôts et taxes le sont.
Vous trouverez beaucoup de détails sur la question dans la rubrique "Tsédaqa" du site.

Anonyme
Mardi 30 septembre 2003 - 23:00

bonjour et chana tova!
je voulais savoir sur koi doit on prelever le maasser (en argent pas en fruits...), est ce une obligation??? si on recoit un cado d une personne (cheque), doit on aussi donner le maasser?
comment distingue t on le maasser de la tsedaka pratiquement???

Rav Elyakim Simsovic
Samedi 4 octobre 2003 - 23:00

On distingue le maasser de la tsedaka par le fait que le premier est quantifié et que la seconde ne l'est pas et vient en sus du maasser.
Tout revenu en espèces (pas en nature) est redevable du maasser. Cela dit, le remboursement des dettes passe avant le maasser - bien qu'il ne rende pas quitte de l'obligation de tsedaka selon les possibilités.
Si on a des revenus fixes, on peut prélever le maasser chaque mois. Une entreprise eou un indépendant pourra faire le calcul tous les six mois ou même une fois par an. Les revenus à prendre en compte vont de Tichri à Elloul compris. On en déduit tous les frais professionnels.
Voyez les autres question sur ce sujet abondamment traité sur le site.

Anonyme
Mardi 28 octobre 2003 - 23:00

Bonjour,

Ma question est la suivante :

Je connais une jeune femme de ma communauté qui rencontre des problèmes financiers actuellement du fait de son anorexie qui la coupe
de toute activité sociale(elle est au chômage actuellement).

Elle perçoit de l'Etat une aide pour son logement et une allocation adulte handicapée (530 euros environ)qui devraient pouvoir lui permettre de s'en sortir.
Or la réalité est bien autre :

cette jeune femme dépense environ 2000 fr par mois en communication téléphoniques pour ne pas se sentir coupée du monde.
De plus, et malgré son état, de santé elle fume énormément ,et dépense donc environ 700 fr en cigarettes par mois.

De ce fait, elle vit dans une grande restriction.
Elle ne peut sortir, ni s'offrir ce qu'elle désire de temps à autres.
De plus, actuellement, sa maman et moi examinons la possibilité d'avoir recours à l'association Ohr Hanna pour lui apparter à manger.

J'aimerais savoir si je peux faire bénéficier cette jeune femme de mon maasser afin :
-d'aider à acheter régulièrement des repas auprès de l'association Ohr Hanna
-de lui permettre de s'offrir quelques sorties ou d'autres choses qu'elle ne peut pas s'offrir du fait de son état.

J'ajoute que ses parents sont dans une situation financière très difficile et qu'il leur est difficile de l'aider plus qu'elle ne l'est par le biais des aides sociales qu'elle perçoit actuellement.

Avec mes remerciements pour l'intérête que vous portez à mon problème.

Cordialement.

Rav S.D. Botschko
Mercredi 29 octobre 2003 - 23:00

Vous pouvez sans doute utiliser le maasser pour aider cette femme.
Il faudrait peut être aussi l'aider à suivre un traitement qui puisse lui aider à s'en sortir.

Anonyme
Mardi 9 décembre 2003 - 23:00

Bonjour,

Je vais commencer à travailler, et j'aimerais en savoir plus sur le maasser, notamment qu'entends t-on par revenu net?
Est ce que l'on applique le maasser sur le revenu après déduction des charges sociales, et de l'impot sur le revenu, des taxes locales, du loyer de l'appartement et des frais de nourritures?
Ou bien, certains éléments pré-cités ne sont pas inclus dans la définition du revenu net.
Merci beaucoup
Bravo pour votre site.

Rav S.D. Botschko
Vendredi 19 mars 2004 - 23:00

Chalom, Dans le revenu on deduit l'impot sur le revenu. Cet argent etant considere comme n'etant pas gagne. Le loyer et les frais de nourriture ainsi que divereses taxes non liees au revenu ne sont pas deductibles.

Anonyme
Mercredi 10 décembre 2003 - 23:00

BONJOUR CHERS RABBANIM

JE CALCULE MON MAASSER DE LA FACON SUIVANTE :

1) J ADITIONNE MES REVENUS AVEC CEUX DE MON EPOUSE
2) JE DEDUIT LE LOYER ET LE BUDGET NOURRITURE
3) JE DEDUIT AUSSI UNE DETTE QUE NOUS AVONS ENVERS UN JUIF ET QUE L ON REMBOURSE MENSUELLEMENT
4) JE COMPTE 10% SUR LE RESTE POUR CONNAITRE LE MONTANT DE MON MAASSER.
EST CE QUE C EST BIEN DE FAIRE AINSI ??
MERCI D AVANCE DE NOUS FAIRE PARTAGER VOTRE SAVOIR
AM ISRAEL HAI
YEHORAM

Rav S.D. Botschko
Lundi 8 mars 2004 - 23:00

Le principe du maasser est le suivant.

On compte tous ces revenus nets d'impôts et de cette somme on donne 10 pour cent pour le maasser.

On ne peut pas déduire de la base de calcul ses dépenses courantes tels que le loyer et la nourriture ou des remboursements de dette courante.

Par contre, on peut déduire les sommes engagées pour obtenir ce revenus ainsi que les remboursements des emprunts engagés pour mener ses affaires.

Bien entendu rembourser une dette et prioritaire et si on ne peut pas et rembourser la dette et donner le maasser, on remboursera la dette d'abord.

Anonyme
Lundi 26 janvier 2004 - 23:00

Bonjour,

Je suis Sépharade, et j'ai une question à poser concernant le maasser,
Y a t-il un decisionnaire qui autorise d'appliquer le taux de 10 % au revenu net restant ?
Ex :
Salaire :
1000-loyer(300)-credit(300)-charges(100)
=300
300*0.1 = 30
La somme à donner au maaser est de 30.

Merci pour votre service à la communauté,

Rav Benjamin David
Dimanche 1 août 2004 - 23:00

Le maasser doit être déduit des revenus net et non brut.
Si vous parlez du loyer du magazin: il peux être déduit des revenus car c'est un investissement ou des frais pour pouvoir gagner votre gagne pain.
si votre crédit est le crédit de la marchandise: il peut être déduit aussi car il fait partie de l'investissement.
les charges: eaux electricité patente... sont déduit aussi!
donc tout investissement pour pouvoir travailler peut être déduit y compris les frasi de transport si il sont indispensable pour le travaille.
mais le loyer de votre logement ne peut pas être déduit car cela fait partie de votre consommation et non de votre investissement. de même le crédit de votre habitation personelle et les charges de votre immeuble.

Anonyme
Lundi 2 février 2004 - 23:00

Au sujet du Maasser, déposer de l'argent mensuellement sur le compte de ses petites soeurs (pour plus tard), est-ce deductible du maasser du fait que, vivant evidemment chez leurs parents, elles ne sont pas "dans le besoin" ?

Rav Benjamin David
Dimanche 1 août 2004 - 23:00

puisqu'elles ne sont pas dans le besoin cela ne peut pas être considéré comme la tsédaka et non plus comme du maasser. mais c'est un beau cadeau tout de même!

Anonyme
Dimanche 29 février 2004 - 23:00

BONJOUR

JE N AI PAS POUR HABITUDE D ETRE IMPATIENT MAIS LES QUESTIONS 13098 ET 11833 ONT ETE POSE IL Y A PLUS DE 2 MOIS ON EST LOIN DES 5 JOURS, 22 LOL
JE SAIS QUE VOUS ETES TRES OCCUPES QUE VOUS ETES BENEVOLES ETC....
C EST POURQUOI JE VOUS DEMANDE SI VOUS ETES TROP PRIS DE ME LE SIGNALER ET JE VERRAI CE QUE JE PEUX FAIRE AVEC UN AUTRE RAV
EN VOUS REMERCIANT ENCORE POUR VOTRE SINCERITE
YEHORAM

Rav S.D. Botschko
Lundi 8 mars 2004 - 23:00

La reponse sur la question concernant le maasser vient d'etre repondue.
Pour l'autre question, je n'ai pas la competence.

Anonyme
Mardi 23 mars 2004 - 23:00

chalom :doit-on prelever la dime sur de l'argent recu pour une occasuion speciale ??? toda rabba

Rav David Zenou
Lundi 5 avril 2004 - 23:00

Oui, il n'y a pas de difference.

yayouel
Mercredi 12 mai 2004 - 23:00

Chalom Rav ,
Je m'apelle Yael E et j'etais a Etz Haim avec votre fille A. J'habite en Israel depuis 5 ans maintenant , et j'espere que toute votre famille va bien.Passez un tres grand bonjour a A !
Je vous ecrit pour vous demandez si donner le maaser a une personne que je connais et qui je sais n'a pas trop les moyens est considere comme maaser ou pas.
Merci beaucoup et KOL TOUV .

Rav S.D. Botschko
Samedi 15 mai 2004 - 23:00

Tout don donné à une personne dans le besoin est de la Tseddaka et peut être prélevée sur le maasser.

Puissiez vous toujours être de ceux qui donnent.

mazal tov
Dimanche 13 juin 2004 - 23:00

Chalom Rav,

je me permet de vous relancer sur la question no 15769, j'ai veritablement besoins de la reponse....excusez moi pour ce petit empressement, je sais que chacun de vous est enormement sollicité....

merci pour tout et en particulier pour ce site merveilleux ou apprendre chaque jour une nouvelle alah'a est devenu tres facile!
Chavoua Tov

Rav Gabriel Elkouby
Dimanche 13 juin 2004 - 23:00

Voir la question 16878 et il en est de meme dans votre cas. Le fait de donner l'argent a vos parents pour qu'ils puissent "ne pas avoir honte" est auusi considere comme de la Tsedaka, car il n'y a pas d' importance "pourquoi" vous donnez votre argent, et egalement il n'y a pas de probleme a ce que apres vous en profitier car cela ne vous "regarde" pas d'ou vos parents vous donne l'argent du mariage.

tmh
Mardi 15 juillet 2014 - 23:00

Bonjour,

J'aurais voulu apprendre de manière précise les lois concernant le maaser sur l'argent.
Notamment :
1) Doit-on donner le maaser sur l'argent reçu en cadeau de mariage ?
2) Sur un cadeau donné occasionnellement par les grands parents par exemple ?
3) Sur les allocations familiales ?
4) Que peut-on déduire avant de prélever le maaser ?
5) Si le couple n'est pas indépendant financièrement doit-il malgré tout donner le maaser ?
6) Auriez-vous un livre ou des références détaillés sur le sujet ?

Merci beaucoup

Rav S.D. Botschko
Vendredi 20 février 2015 - 02:58

1 2 3.
Oui on donne le maazer sur tout le revenu
4.
Les dépenses nécessaires pour obtenir ce que l'on a gagné et c'est sur le résultat net d'impôt que l'on donne le maaser
5.
Non,, mais il donnera de la Tsedaka selon ses possibilités.
Le principe c'est qu'un homme doit faire face à ses obligations avant de donner le maasser.

JohannaK
Dimanche 30 octobre 2016 - 23:00

Bonjour,

Mes questions portent sur le Maasser :
- est-ce que l'achat de livres (offerts ou pour soi-même) peut être déduit du maasser ? et les objets de culte ? l'achat de sièges à la synagogue ?
- est-ce la taxe consistoriale de conversion (1000€) peut-être déduite ?
- est-ce que les aides de l'état (type chômage, allocations au logement) rentrent dans les revenus ?

Merci d'avance pour vos réponses !

Rav S.D. Botschko
Mardi 15 novembre 2016 - 09:36

Lorsque l'on a que des petis moyens le maasser n'est pas obligatoire

Les livres offerts à la communauté peuvent être prélevé sur la maasser,

mais pas l'achat de sa place qui n'est pas pour autrui mais pour soi même
La taxe de conversion ne pet être déduite car c'est pour soi-même que l'on paye cette taxe.
Quelqu'un qui paye cette taxe pour autrui c'est du maasser
les allocations en tout genre sont de revenus et si on a les moyens on paye la maaser dessus