Conversation 84738 - Comprendre le processus halakhique

Eyth
Lundi 3 février 2020 - 11:59

Bonjour Rav,

Tout d'abord un immense merci et bravo pour votre site internet, votre bienveillance, votre temps... C'est un vrai plaisir de vous lire et de voir des projets comme les votre.

J'aurais une question sur la halakha.

Je suis très intéressé par la pensée juive (religieuse), je commence à étudier la guémara de façon sérieuse, à étudier les commentaires de chaque paracha... Mais il y a une zone grise encore pour moi : c'est la halakha. Pas l'étude de la halakha en elle-même (même si je manque encore de références), mais comprendre le processus halakhique.

J'observe un pluralisme vraiment incroyable et très captivant en matière de décisions, y compris sur des problématiques "modernes" (terme un peu prétentieux, mais vous aurez probablement compris ce que je vise), avec des avis plus ou moins restrictifs selon les thématiques.

Je voudrais savoir comment on peut tenter de comprendre le processus décisionnel d'un posek ? Comment arriver à sur quoi il se base, ses sources, sa part de jugement personnel éventuellement... ?

Est-ce qu'il y a des livres sur la question éventuellement ?

Merci beaucoup !

Question annexe, si vous avez le temps (sinon ce n'est pas grave vous avez sans doute beaucoup de travail) : comment préserver ce pluralisme ?

Certes, il divise au sein des juifs. Mais en même temps, il traduit des différences sur des visions intellectuelles de la pratique religieuse, des valeurs qui dépendent aussi de divers vécus... Ce qui est aussi une richesse, enfin me semble-t-il ? Enfin il me semble important d'avoir tant des représentants de pratiques extrêmement rigoureuses, comme des positions plus "souples", qui traduisent la multiplicité des parcours de vie. Comment on peut assurer que ce pluralisme reste tangible ? (dans le respect de l'autorité des Rabbins, évidemment.

Rav S.D. Botshko
Mercredi 12 février 2020 - 14:06

Votre question est trop vaste pour être traitée dans le cadre de cheela.

Disons simplement que la base de tout est la Thora et la guemara qui sont paroles écrites et paroles orales du dévoilement d'Hachem.

A partir de l^il faut comprendre que les textes ont eu parfois des compréhensions différentes entre les auteurs ce qui va amener à des conclusions divergentes.

Il est mportantnt de concevoir qui des opinions divergents peuvent toutes être un aspect, une partielle de la vérité comme un bijou unique mais qui reflète des couleurs différents selon le côté que l'on regarde.

Une des oeuvres essentilles de la fixatin de la loi est le choulkhan aroukh,