Conversation 41903 - Non juif et Chabat

anna2
Dimanche 4 mai 2008 - 23:00

41525 Bonjour M. Kahn,

En parlant du Chavat pour un non juif, vous dites : " Ceci dit, si cette mitsva attire vraiment un non Juif, il pourra, pour ne pas être considéré comme voulant de force s'immiscer dans les rapports où il n'est pas invité..."

Je respecte votre vision des choses mais je vous pose quelques questions supplémentaires :
Considéré "par Qui " ? De quel droit ? Qui invite ?

Ceci dit, je comprends cette idée de trangresser une règle afin de respecter le "fait" de ne pas être "re-connue" du peuple juif.

Qui me reconnaîtra ou Qui me permettra de me re-connaître ?

À mon sens, avec tout le respect que je vous doit, il n'y a que D.ieu qui peut faire ça ! Enfin c'est ce que mon "âme" me dit, une "âme" juive, une âme non juive...peu imorte, une âme certainement qui porte une toute petite parcelle de D.ieu.

Grâce à vous justement, j'ai découvert au moins ça !

Avec tous mes remerciements pour votre grande ouverture et disponibilité à discuter des choses qui , si elles vous heurtent, c'est bien malgré moi !

Que D,ieu vous bénisse et vous protège, Anna

P.S. Et ce que j'écris ne contredit en rien toutes les règles que vous avec construites au cours des millénaires, ni les processus de conversion qui sont les vôtres !

Rav Elie Kahn z''l
Vendredi 9 mai 2008 - 09:25

Chalom

Considéré comme tel par la tradition millénaire du judaïsme, tradition orale qui a son origine à la révélation au Mont Sinaï.