Conversation 3434 - Entrer dans une eglise

Anonyme
Lundi 30 décembre 2002 - 23:00

Peut-on rentrer dans une église?
La réponse pour moi semble évidente: non.
Cependant, je connais des gens pas religieux qui racontent que c'est permis. Plus que cela, mon rabbin l'autorise et y rentre.
Je connais un professeur d'histoire en cours de conversion qui affirme qu'en tant qu'historien, il continuera toujours d'y rentrer. Lorsque je lui ai répondu que le Choulhane Aroukh était très clair, il m'a rétorqué que ce livre avait été écrit à une époque où les Juifs étaient persécutés.
Ainsi, je voudrais savoir s'il existe une ou plusieurs minorités qui autorisent.

Rav Elie Kahn z''l
Mardi 14 janvier 2003 - 23:00

Je ne connais aucun avis halakhique qui autorise de rentrer dans une eglise, mis a part une eglise qui ne sert plus au culte et a ete transformee en musee.
Cette interdiction n'a rien a voir avec les persecutions que nous avons subies au cours des siecles.

Anonyme
Mercredi 8 janvier 2003 - 23:00

Que signifie "en attente" pour la question 3434? Cela signifie-t-il qu'un rabbin est en train (en principe) de me préparer une longue réponse ou que personne ne veut y répondre? Serait-ce un sujet tabou pour vous?
Merci d'y répondre car cela me préoccupe beaucoup.

Rav David Zenou
Mercredi 15 janvier 2003 - 23:00

La reponse a etre donne par le Rav Kahn.

En attente, signifie que la question se trouve chez un rav ou lui a ete envoye, cela n'a aucun rapport avec la longueur de la reponse qui se prepare, bien souvent une reponse tres courte prend beaucoup de temps a etre ecrite vu les differentes verifications qui se font.

Je n'ai pas vu de sujet Tabou sur ce site, ce qu'il y a ce sont des sujets qui sont traites dans un forum plus restreint (par mail, de vive voix...).

Anonyme
Vendredi 21 février 2003 - 23:00

notre religion nous autorise t-elle à rentrer dans une eglise pour la visiter ?

Rav David Zenou
Vendredi 21 février 2003 - 23:00

Regardez plus haut la reponse 3434.

Anonyme
Vendredi 21 février 2003 - 23:00

Shalom, j'aimerais obtenir une précision au sujet de la question 3434.
Si un cousin ou autre se fair entérer dans une église, et que notre absence risque d'être prise comme une injure, que faire? Aussi, est-il possible d'entrer dans une église pour regarder les oeuvres d'art qui s'y trouvent?
Merci d'avance

Rav Elie Kahn z''l
Samedi 22 février 2003 - 23:00

C'est strictement interdit.
Rabbi Yosseph Karo hesite si une personne qui est poursuivie a le droit de se refugier dans une eglise pour sauver sa vie. La reponse ne lui semble pas evidente.
Il faut dans ce cas user de diplomatie et expliquer pourquoi lon ne pourra pas assister a l'enterrement, ou trouver un pretexte valable, puis plus tard rendreune visite de condoleances.

Anonyme
Mercredi 26 février 2003 - 23:00

sur la question 4756 Entrer dans une eglise

n'y a t il pas une différence entre Ask. et Séph. à ce sujet ?

pour les ask. cela serait permis...

Rav Elie Kahn z''l
Samedi 1 mars 2003 - 23:00

Je ne connais pas cette difference, si vous pouviez me citer vos sources, j'apprendrai.
Merci.

Anonyme
Lundi 3 mars 2003 - 23:00

Entrer dans une eglise (suite question 4916)
Je suis perplexe quand au fait de ne pas pouvoir rentrer dans une eglise...(je dois avouer, je suis couplable ;-))
En refusant de rentrer dans les églises nous créeons des idoles, puisque nous attribuons à leurs statues et à leurs lieu des "pouvoirs" que nous ne souhaitons pas rencontrer...
Pour aller plus loin dans le raisonnement (limite provoc), ne peut-on pas aller jusqu'à dire qu'on pourrait porter une croix (comme bijou), puique la croix n'a aucun "pouvoir"...
Quelle sont les raisons de cette interdiction ?
Quels sont les textes ?

Merci encore pour cette ouverture et ce site
Toda Raba

Rav Elie Kahn z''l
Vendredi 7 mars 2003 - 23:00

Le fait de refuser de rentrer dans une eglise ne signifie en aucun cas lui attribuer des pouvoirs, mais marque notre desapprobation a l'egard des valeurs que ce batiment symbolise. Il en va de meme pour la croix ou tout autre symbole idolatre.
Je suppose que vous refuseriez de porter pas exemple une cravate avec une croix gammee. Cela signifie-t-il que vous lui accordez des "pouvoirs"? Certainement pas! Cela vient marquer les sentiments que vous eprouvez vis a vis des theories qu'elle represente.
Ces lois sont consignees dans le Choulhane Aroukh, Yore Deah a partir du chapitre 139.
Bonne lecture!

Anonyme
Lundi 30 juin 2003 - 23:00

Bonjour,
Un ami goy se marie a l'eglise la semaine prochaine. Puis je assister a la ceremonie religieuse ou non ?
Merci d'avance

Rav David Zenou
Lundi 30 juin 2003 - 23:00

Non c'est absolument impossible.

Vous pouvez aller le feliciter sur les marches de la mairie pendant son mariage civil.

Anonyme
Mardi 1 juillet 2003 - 23:00

Messieurs,
J'ai compris la position de la Halakha concernant l'entrée dans un lieu de culte étranger. Si je ne me trompe, ce qui est surtout interdit c'est d'entrer pour assister à une célébration ? ou bien, une simple visite ( comme on visiterait un musée) est également prohibée ?
Cela me pose un lourd problème personnel car en tant que jeune professeur d'histoire de l'art, cela est gênant pour étudier la symbolique et l'architecture des cathédrales ou pour enseigner à mes élèves les oeuvres de la Renaissance. Je voudrais préciser que c'est toujours le scientifique et l'universitaire, que je suis, qui analyse les lieux ou les tableaux. Le Juif (que je suis surtout)porte lui ,un regard indifférent et distant à ce que les nôtres considèrent comme "avoda zara".
Dois-je donc reconsidérer ma position ou poursuivre mon métier comme je l'ai toujours pratiqué ?
Je vous remercie de m'éclairer de vos précieuses lumières.

Rav Elyakim Simsovic
Mercredi 2 juillet 2003 - 23:00

Non, ce n'est pas seulement lorsque le culte est en cours, mais l'entrée même dans un lieu vide et déserté. Et sans vouloir ajouter à votre désarroi, même les musées ne sont pas toujours fréquentables, comme certaines salles des antiquités du Louvre, que notre maître Manitou zatsal appelait "les cimetières des dieux morts".
Vous avez en effet un problème majeur, si l'usage de livres et de reproductions ne suffit pas à l'exercice de votre profession. Toutes choses égales par ailleurs, c'est un peu analogue (à l'argument du piqouah nefech près - et c'est de taille) au problème d'un Cohen étudiant la médecine face aux dissections de cadavres. L'histoire de l'art, pardonnez-moi cette remarque, pour passionnante qu'elle soit , ne sauvera jamais la vie de personne. L'Occident a déjà prouvé que le divorce de la morale et de la culture était consommé. Et si on avait encore un doute hiers à ce sujet, il suffit de voir comment se comportent les universités du monde entier, lieux de culture et de rencontre et de rapprochement des peuples par le savoir, n'est-ce pas, vis -à-vis des universités et universitaires israéliens. Cela me semble bien plus éclairant que la claire-obscure lumière qui suinte des vitraux : trop d'yeux vitreux nous regardent au travers.

Anonyme
Mercredi 2 juillet 2003 - 23:00

Chalom,

Excusez-moi de comparer vos réponses, mais le rav Simsovic dans la réponse 7833 écrivait qu'un lieu de culte transformé en musée ne devait pas être visité tandis que le rav Kahn dans la réponse 3434 a écrit le contraire.
Kol touv

Rav Elyakim Simsovic
Jeudi 3 juillet 2003 - 23:00

Ne vous excusez pas. Une précision : je n'ai pas parlé d'un lieu de culte transformé en musée. J'ai parlé d'un musée où se trouvaient rassemblés les vestiges de civilisations à travers les idoles qu'elles ont vénérées et qui sont aujourd'hui l'objet d'un culte qui se dit culture.
J'ai cité l'enseignement que j'ai reçu à ce sujet de mon Maître, le rav Askénazi, zatsal, qui les appelait "les cimetières de dieux morts".

Anonyme
Mercredi 20 août 2003 - 23:00

1 - d'apres la halacha, un juif a t-il le droit d'aller à l'eglise ou a la mosquée, pour une ceremonie (mariage....) d'une personne qui a assistée à une ceremonie religieuse juive
autrement dit y a-il un lien de reciprocité envers une personne non juive qui a assisté a un evenement juif à la synagogue ?
merci d'avance ...

2- a t-on le droit de visiter une eglise ou une mosquée ?
merci

Rav Elyakim Simsovic
Mercredi 20 août 2003 - 23:00

une église - non
une mosquée - oui (peut-être aussi un temple protestant)
ceci s'applique aux deux questions
La règle de réciprocité ne peut pas jouer car les situations ne sont pas équivalentes et interchangeables.

Anonyme
Jeudi 21 août 2003 - 23:00

1 - j'ai deja visité une eglise il y a longtemps ...ai-je commis une faute tres grave ? si oui , que faire pour la reparer
2 - que dire à un ami de confession catholique qui nous invite à sa cerémonie religieuse de mariage...

merci

Rav Elyakim Simsovic
Jeudi 21 août 2003 - 23:00

Ce que vous lui diriez s'il vous invitait au repas qui suivra : ma religion me l'interdit, en toute simplicité. Vous pouvez, si vous voulez, l'attendre à l'extérieur pour lui présenter vos voeux.

Quant au passé, vous ignoriez faire quelque chose que la Thora interdit et n'aviez aucune intention de transgression. Le fait que vous souhaitiez le réparer est lui-même dans ce cas une réparation. Le signe de la sincérité étant que l'in ne récidive pas...

Anonyme
Samedi 23 août 2003 - 23:00

Je ne suis pas d'accord avec le rav Simsovic à la question 8997 qui autorise de rentrer dans un temple protestant au même titre que dans une mosquée, parce que les protestants sont eux aussi au même titre que les catholiques des idôlattres bien qu'ils n'aient pas de crucifix ou de statues, car il y a différents degrés dans la avoda zara, mais le fait m^reme de penser qu'un homme est dieu, ou même que dieu ait un fils, c'est avoda zara. Pouir plus de détails, veillez consulter ce lien audio du rav Aviner sur lequel je me base: (lisible avec le lecteur realone player téléchargeable sur http://forms.real.com/real/realone/intl/intl_realone.html?dc=825824823&type=rd_fr&lang=fr&loc=fr&src=fr-r1ecp_choice_1 )

Voici donc l'adresse du fichier audio avec le rav aviner:
www.angelfire.com/de/kimizion/kol/nozr.ram

Kol touv

Rav Elyakim Simsovic
Dimanche 24 août 2003 - 23:00

Merci de votre contribution. Il reste que certains aspects de la question méritent sans doute plus ample réflexion. (je n'ai pas réussi à activer le lien que vous indiquez, mon navigateur renvoyant systématiquement un message d'erreur. J'ai fait cette remarque en l'assortissant d'un peut-être, que je souligne bien volontiers ici. Il ne s'agit donc certainement pas d'une permission donnée mais d'une matière à réflexion.

Anonyme
Mardi 26 août 2003 - 23:00

Chalom,

Je ne comprends pas pourquoi vous affirmez dans la réponse 9106 que vous n'arrivez pas à ouvrir le lien que j'ai donné; si vous parlez du lien pour installer le logiciel (realone player), je vous redonne un autre lien bien que le premier fut exact:
http://www.real.com/R/RDX.fail-click.R/207.188.7.150/27dea88f90edb94abc05/windows/mrkt/RIR09D/RealOnePlayerV2GOLD_fr.exe
immédiatement vous pourrez télécharger le logiciel.
Si vous avez un mac, dans ce cas l'adresse exacte est: http://forms.real.com/real/realone/mac.html?dc=828827826

Su voua parlez du fichier audio, je ne comprends pas, l'adresse est bien www.angelfire.com/de/kimizion/kol/nozr.ram
mais peut-être que si votre navigateur ne permet pas d'ouvrir realone player, le mieux çà faire est d'ouvrir realone player, de cliquer sur fichier, ouvrir et d'y coller l'adresse du fichier audio.

Kol touv

Rav Elyakim Simsovic
Lundi 1 septembre 2003 - 23:00

Je l'affirmais parce que c'était le cas, tout simplement. Mais je ne conteste pas votre contribution qui est au demeurant fort raisonnable même sans l'appui du rav Aviner.
Ma remarque évoque une problématique concernant le fait que bien qu'il s'agisse d'une Avoda qui serait Zara pour Israël, il ne s'agit peut-être pas de Avodat Elilim et comme telle elle ne serait peut-être pas interdite aux non-Juifs eux-mêmes de par les lois des fils de Noé, ce qui n'est pas le cas des cultes à icônes, vitraux et statues.
Le sujet n'est donc pas épuisé et requiert une analyse très approfondie mis qui ne me semble en rien particulièrement urgente...

Avec le lien que vous indiquez ici, j'obtiens encore et toujours une page d'erreur. Désolé

Anonyme
Mercredi 27 août 2003 - 23:00

Chalom,
je suis confronte a un probleme, mon grand pere maternel vient de deceder et c la seule personne dans ma famille qui n'est pas juif et l'enterrement a lieu la semaine prochaine mais cela se deroulera en premiere partie a l'eglise et apres au cimetiere...le probleme est que je ne veux pas aller a l'eglise, il me semble que c'est une interdiction et en meme toi je ne veux pas faire de la peine a ma maman .... elle me dis que c pour sa memoire et que c'est important de respecter quelqu'un qui decede.... je le sais bien mais l'eglise il me semble bien que c interdit d'y penetrer...
je me retrouve dans un dilemme et j'aimerais que l'on m'eclaire la dessus....
a savoir que c'est le pere de ma mere et que la mere de ma mere est juive et que les deux parents de mon pere egalement....
merci de votre reponse et bon courage...

kol touv.....

mon @ mail au cas ou... xm92@yahoo.fr

Rav Elie Kahn z''l
Jeudi 28 août 2003 - 23:00

Il n'y a aucune possibilité d'autoriser d'entrer dans une église, même dans les conditions que vous décrivez, d'autant plus qu'il s'agit d'assister à un service religieux.
Vous trouverez sous le titre "Entrer dans une église" plusieurs réponses à ce sujet.

Anonyme
Samedi 20 septembre 2003 - 23:00

j'ai lu un certain nombre de vos reponses concernant l'interdiction de rentrer dans une église, j'ai 2 questions a ce sujet
a-considérez vous que les catholiques soient idolatres.
b-j'ai pu observer que certaines communautés juives libérales utilisaient des églises pour les grandes fetes du calendrier par besoin de place en prenant soin de couvrir les croix, qu'en pensez vous

Rav Elie Kahn z''l
Mercredi 24 septembre 2003 - 23:00

La question de savoir s'il faut considérer le catholicisme comme une forme d'idôlatrie est sujette à discussion. C'est en tout cas l'opinion de Maïmonide.

Il est strictement interdit de prier dans une église après y avoir recouvert les croix, puisqu'il est interdit simplement d'y rentrer.

Anonyme
Mardi 14 octobre 2003 - 23:00

Un juif a-t-il le droit de rentrer dans une église, que ce soit pour du tourisme ou des conférences ?
Merci d'avance.

Rav Elie Kahn z''l
Mercredi 15 octobre 2003 - 23:00

la question a déjà été posée, taper église dans la case rechercher.

Anonyme
Jeudi 15 janvier 2004 - 23:00

Je voudrais savoir si on a la droit d'entrer dans une église ou dans une mosqué ( pour visiter ou pour notre profession : photographe ... ) ? on ma dit qu'on avait le droit juste si on est en danger.
Merci de votre réponse

Rav Elie Kahn z''l
Samedi 17 janvier 2004 - 23:00

Non, on n'en a pas le droit.
Vous pourrez trouver un grand nombre de réponses à ce sujet sur le site.

Rampage
Mardi 18 mai 2004 - 23:00

Shalom, j'ai une question un peu bete. Il nous est interdit selon le Choulkhan Aroukh d'entrer dans une eglise.
Comment se fait-ce alors qu'à certaines occasions nous puissions voir des rabbins au cotés d'imams, de pretres etc ... dans une eglise ?

Je me souviens d'avoir vu à la télé le Rav Sitruk (que nos prieres aident à sa guérison) dans une église lors d'une occasion dont je ne me souviens plus.

merci d'avance pour votre réponse.

Shabbat Shalom.

Rav Elyakim Simsovic
Mardi 25 mai 2004 - 23:00

Que pouvons-nous dire d'autre que ce que dit la halakha ?
Y a t-il des situations qui justifient qu'un rav croie devoir faire une "entorse" au règlement ? Il faut lui poser la question. En vérité, ce que vous dites à propos du rav Sitruk m'étonne. N'était-ce pas à la synagogue de la Victoire ? Elle peut prêter à confusion si on n'y prend garde...

dave501
Mardi 7 septembre 2004 - 23:00

En reference a la question 19007 (posee par moi meme avant de consulter les diverses reponses deja donnees sur ce site, mehila je ne recommencerai plus ;-D).

Je ne saisis pas le pourquoi on ne peut pas rentrer dans une eglise pour admirer les tableaux/plafonds... qui s'y trouvent comme l'on pourrait admirer ceux du louvre ou plus generalement tous ceux presents dans les grands lieux historiques occidentaux.

Je m'explique : le fait historique est que la religion chretienne et la royaute prevalaient a toutes ces epoques. Ainsi, forcement (permission d'exercer, retribution..) les tableaux representent des scenes liees a l'un ou l'autre et les deux etant lies tres fortement et la bible ayant toujours ete une grande source d'inspiration : en majorite a la religion chretienne. Pourtant ce sont des oeuvres d'art et n'est ce pas faire preuve d'obscurantisme que de refuser de reconnaitre (et donc de connaitre) ces oeuvres d'arts ?

Par ailleurs, quel mal peut il y avoir a contempler l'architecture grandiose de la cathedrale construite par Gaudi a Barcelone ou Notre Dame a Paris ? Je ne vais pas a la synagogue parcequ'elle est belle et crois plus ou moins en D. parceque celui ci doit etre beau et ses mitsvot sont belles et tous les juifs sont les meilleurs... tout serait alors trop simples non ?

Merci d'essayer d'eclairer mes reflexions (un peu desordonnees il est vrai) quant cet interdit.

Rav Elie Kahn z''l
Vendredi 10 septembre 2004 - 23:00

J'ai l'habitude d'expliquer l'interdiction d'entrer dans une eglise de la maniere suivante, qui peur sembler un peu choquante, mais qui me semble bien illustrer l'idee de cette halakha.
Nous n'irions pour rien au monde nous attabler dans un bar ou serait accrochee une photo de Hitler. Cela nous mettrait mal a l'aise, et nous donnerait aussi l'impression que nous cautionnons un peu ce que cela represente.
Ce n'est donc pas telle ou telle oeuvre d'art qui est en question, et une telle oeuvre pourra etre admiree en dehors d'une eglise, pas en son sein.
Je tiens aussi a preciser que je ne compare en rien le christianisme au nazisme, et que j'ai donne cet exemple uniquement comme illustration.
Nous nous privons effectivement de plaisirs intellectuels et spirituels en n'admirant pas certaines oeuvres d'art, certains taxeront effectivement cette attitude d'obscurantisme, mais c'est un des prix que nous payons par notre fidelite a la Tora.

nc
Lundi 4 octobre 2004 - 23:00

Bonjouor,
J'ai lu vos réponses concernant l'interdiction formelle d'entrer dans une Eglise (mais pas dans une Mosquée).
Il m'a semblé comprendre que c'était dû au fait que c'est un endroit considéré idolâtre. Est-ce simplement à cause des statues et autres représentations religieuses ?
Si c'est le cas, peut-on considérer au même titre que les maisons juives possédant des tableaux de Moïse à la Torah ou bien encore les cadres géants de Grands Rabbins, sont aussi des endroits idolâtres ?
En quoi la statue, plus que l'image, est-elle davantage une idole ?
Je vous remercie de vos lumières.

Rav Elie Kahn z''l
Samedi 9 octobre 2004 - 23:00

L'interdiction de rentrer dans une église n'est pas liée à a présence de statues et autres images, mais à la problématique théologique de la Trinité, que de nombreux rabbins considèrent comme proche de l'idôlatrie.
Il n'est pas interdit de visiter des musées où se trouvent des statues.
Donc pas de problèmes avec les cadres géants de grand rabbins.

thora
Samedi 9 octobre 2004 - 23:00

Bonsoir
suite a la question 16329 et de votre reponse,
J'ai vu aussi à la television le grand rabbin de france assister a un discourt assis dans une grande église et je suis sûr de ne pas me tromper et j'ai été trés surpris

Rav Elyakim Simsovic
Dimanche 10 octobre 2004 - 23:00

Soit.

fred1977
Samedi 9 octobre 2004 - 23:00

Shalom , je me permets d'intervenir dans le cadre de la question 19487 a savoir l'interdiction faite au juifs d'entrer dans une Eglise , je m'en etonne du caractére systematique de cette interdiction car comme plusieures personnes en ont fait part , c'est avant tout pour marquer le caractere amicale ou respecteux envers une autre personne , mariage ou enterrement , ceci me semble t'il n'engage pas la foi religieuse .

D'autant plus qu' en citant de Rav Elie Kahn au sujet de la comparaison avec le bar et la photo de Hitler , j'avoue que la comparaison me semble brutale, car aprés tout , c'est un batiment religieux, au demeurant le caractére idolatre existe mais tous le juifs du monde savent s'en detacher de la peut on en deduire que cette interdiction n'est pas une sorte de manque de confiance ou tout simplement une façon d'isoler le judaïsme des autres religions notament chretiennes mais pas uniquement ( les animistes , les boudhistes , les shintoistes ect ) .

J'avoue que j'ai du mal a comprendre.

ps: vu l'actualite , j'aurais plutôt tendance a mettre la Mosquée aussi dans le lot puisque a ma connaissance les musulmans vouent un culte a Mahomet hors Mahomet etait un homme au même titre que l'apôtre Pierre eut il y a pas un peu d'idolatrerie la aussi ( ceci est une constation)

Rav Elie Kahn z''l
Mardi 19 octobre 2004 - 23:00

Votre remarque concernant l'idée de s'isoler des autres religions est tout à fait exact. Nous pouvons tout à la fois estimer une personne et en même temps nous démarquer de manière absolue de ses croyances, ce que nous faisons en refusant tout contact avec les symboles de sa religion.
Votre comparaison entre Mahomet et Pierre ne touche pas au cœur du problème.
Le dogme qui est en cause dans la Chrétienté est celui de la Trinité, qui associe à D'ieu le fils et le Saint Esprit. Ce dogme n'existant pas en Islam, ce dernier est considéré comme un pur monothéisme.
Les Musulmans considèrent Mahomet comme le plus grand des prophètes, à qui a été révélé le Coran. Même si nous ne considérons pas Mahomet comme un prophète, et considérons que sa révélation est le fruit de son imagination, cela ne signifie pas que ceux qui y croient soient idôlatres.

davmou
Dimanche 10 octobre 2004 - 23:00

19553
En fait, il me semble (d'apres ce que j'ai entendu) que le rav sitruk ait auparavant consulter des guedolei hador.
En effet, il s'agissait d'un cas tres particulier etant donné que c'etait juste apres les attentats du 11 septembre.
Et l'autorisation d'y rentrer comprenait des conditions bien definis comme par exemple, faire tout le contraire des autres (qd ils se levent, il faut s'assoir......) ou rentrer le dos face au mur...
Kol Touv

Rav Elyakim Simsovic
Lundi 11 octobre 2004 - 23:00

J'entends bien. Être grand-rabbin à l'étranger en temps de crise pose des problèmes. Ce serait l'occasion d'entamer une réflexion sur la valeur de la laïcité...

fred1977
Mardi 19 octobre 2004 - 23:00

En reference a ma question 19559

Je vous remercie d'avoir apporte cet eclaircissement concernant l'interdiction pour un juif d'entrer dans une eglise .

Il est evident que cet aspect de la religion chretienne explique cette interdiction , pour autant estimez vous qu'il soit necessaire ce caractere systematique , en effet les chretiens ( sans justifier quoi que ce soit ) partagent avec vous le même livre religieux , ce qui a mon sens devrait vous rapprocher plus que vous eloigner .

Il est clairement entendu que le Nouveau Testament qui est a la base de la discorde , ne peut expliquer a lui seul toutes ses divergences.

Sans faire aucun jugement, du pourquoi ,ni du comment de tout cela , est ce que vous pensez qu'un jour la religion juive et chretienne ( dont je n'en fait pas partie ) puissent trouvent une entente sur ces divergences , ou pensez vous que cela soit impossible .

Pour mettre en forme je dirais : il n'y a jamais que dans le gens de bonne et juste volonte que l'on trouve les idées le plus nobles et les plus saines pour l'evolution de notre monde .

Encore une fois felicitations pour la qualite de votre travail et celle de tous les autres Rav et Madame Ovadia qui apportent une vision du judaisme que je ne connaissait pas et que j'apprecie.

Rav Elie Kahn z''l
Lundi 25 octobre 2004 - 23:00

J'espère que ma réponse à "question œcuménique" (19658) apportera un élément de réponse aussi à votre question, ainsi que les autres réponses que j'y ai indiquées.
Je ne pense pas que les différences dogmatiques entre les religions puissent aller en diminuant sensiblement, ce qui ne devrait pas empêcher les hommes de bonne volonté des deux côtés de collaborer partout où cela est possible.

claire_m
Lundi 28 mars 2005 - 23:00

shalom je suis ds une école juive.nous sommes partis en normandie avec ma classe la guide que était avec nous nous a proposer de visiter une église vides sans office o moment ou nous y étions sur 21 nous étions que 6 a rentrer car les autres disez que l on n avez pas de droit de rentrer ils ont commencer a nous insulter .alors ma question est est ce que nous avons le droit de rentrer dans une église ou pa lorsqu elle estvide et ce n é que pour la visiter merci d avance

Rav David Zenou
Lundi 28 mars 2005 - 23:00

Non c'est tout à fait interdit, même pour visiter.